Une première vidéo qui fait beaucoup jaser pour JBJ

'Hey, Pretty Eyes' par Jael Bird Joseph 
- Une première vidéo qui fait beaucoup jaser - 
- Une contribution significative au monde des arts - 

 

Avec plus de 3500 vues dans les premières 24 heures et maintenant près de 10 000 au total depuis sa sortie, cette vidéo très positive à caractère social, qui est le premier vidéo clip officiel de l'artiste Jael Bird Joseph, co-réalisé avec Jean-Philippe Auger, prend une ampleur impressionnante et constitue un apport significatif pour le monde de la musique et des arts de par son originalité et par l'implication sociale qu'elle engendre. 

Vous trouverez ci-dessous un lien pour la vidéo ainsi qu'une brève entrevue effectuée avec l'artiste le 15 mai 2017. Vous êtes invités à visionner la vidéo et (si elle vous inspire bien sur) à partager ces ondes positives avec votre entourage! 

Jael Bird Joseph demeure un artiste québécois de la Mauricie qui offre un message d'amour et d'espoir en plus de concocter des chansons à couper le souffle. Il vaut la peine de prendre quelques instants pour le découvrir et/ou le faire découvrir autour de vous. 

Bonne écoute!

 

Qu'est-ce qui fait de 'Hey, Pretty Eyes' une oeuvre importante? 

"Cette vidéo est importante et significative tant pour moi que pour le milieu artistique, du moins, je crois... et ce pour 3 raisons. Premièrement, il s'agit d'une vidéo unique en son genre qui est un clip officiel songé mais à la fois une expérimentation sociale saisie sur le vif avec des réactions spontanées par les participants. Des gens ont même poursuivit l'expérience en envoyant des compliments sur les médias sociaux à des gens qu'ils aiment. La vidéo génère donc des réactions plus que positives et des actions concrètes. Deuxièmement, il s'agit de mon tout premier clip officiel, donc à souligner... après plus de 12 ans sur la scène, une première vidéo officielle était de mise!  Finalement, il s'agit d'une vidéo dont le cout le production total a été de 0$. Ceci est important à mon avis, car cela me rappelle à quel point les avancées technologiques d'aujourd'hui permettent de créer des oeuvres et de les propager au monde entier à très faible cout. Dans ce cas-ci, nous (Jean-Philippe Auger et moi) avions tourné les images avec des appareils photo de bonne qualité que nous avions en notre possession et fait le montage dans un logiciel gratuit, en toute simplicité. Ça prouve jusqu'à quel point il suffit juste d'avoir une bonne idée et de prendre le temps." Explique l'artiste. 

Pourquoi avoir attendu plus de 12 ans pour sortir une première vidéo officielle? 

"On dirait que j'étais en attente. J'attendais d'avoir le budget. J'attendais d'avoir une équipe qui prendrait ça en charge. On dirait que, malgré mes connaissances et mon expérience en production et en montage vidéo maison, c'est comme si j'attendais après l'aide de quelqu'un, convaincu que je ne pouvais mener à bien cette première vidéo officielle par moi-même. Le fait que ce soit 'officiel' me paraissait trop gros sans doute." 

Et qu'est-ce qui a changé pour que tu te mettes en action? 

"C'est l'ensemble de mon attitude qui a changé depuis les dernières deux années. J'ai décidé de prendre en charge mon projet et cesser d'attendre après les promesses de gens de l'industrie et de me lancer. Prendre la tête d'un projet d'une telle envergure permet aussi de mieux connaitre ses ressources et ses besoins, de même qu'identifier ses limites. Avant je ne demandais pas d'aide... j'essayais de tout faire seul au complet. Maintenant, je reste à la tête du projet, mais je m'entoure graduellement d'une équipe fiable à qui je peux déléguer selon la spécialité de chacun. Je garde aussi un meilleur contact avec mon public sans réfléchir à l'excès à mes actions, restant moi-même et tentant d'être intègre. Réfléchir à l'excès entraine des blocages. On se dit que ce ne sera pas assez bon, donc on finit par laisser l'oeuvre sur les tablettes. Je ne me bloque plus et vise à produire beaucoup plus dans les mois et les années à venir." 

Pourquoi ce concept vidéo en lien avec la chanson? 

"Hey, Pretty Eyes parle d'une première rencontre et de ce qui nous fait apprécier ou remarquer une autre personne et nous donne envie d'apprendre à la découvrir davantage. Je trouvais donc le lien pertinent. Et parce qu'on prendra possiblement toujours trop peu de temps pour complimenter les gens que nous aimons, je trouvais que ça valait la peine de tenter l'aspect de l'expérimentation sociale d'une façon inspirante et positive. Et ce sans aucun soupçon de culpabilisation, comm on en voit à l'occasion. Le but était d'inspirer. Je ne sais pas si c'est palpable dans la vidéo, mais durant le tournage, nous avons été émus plusieurs fois de ces réactions spontanées et de tout cet amour partagé." Ajoute-t-il. 

Et pour la suite? 

"En ce moment, nous sommes en planification intensive pour une tournée pour l'automne et l'hiver ainsi qu'en pourparlers pour une potentielle tournée en Afrique du Sud qui reste à confirmer. Pour l'été et l'automne, la production de plusieurs vidéoclips est prévue également... chaque vidéo est très différente des autres, avec des concepts aussi originaux (du moins je l'espère) que celui de 'Hey, Pretty Eyes'. J'ai bien hâte de vous présenter tout cela!"

Leave a comment

    Add comment